Olifants

Le mot vient de l’ancien français. Il désignait alors l’éléphant et le cor en ivoire taillé dans une défense de cet animal. Rendu célèbre par la chanson de Roland au XI ème siècle, ce dernier, commandant de l’arrière-garde de l’armée de Charlemagne, attaqué par les sarrazins à Ronceveau tarda à utiliser son olifant pour appeler les renforts, qui lorsqu’ils arrivèrent , trouvèrent sa troupe décimée.
De nos jours, l’olifant ne sert plus beaucoup pour sonner l’alerte mais il constitue un objet utile pour communiquer à distance sur des campements, dans des festivals pour sonner le rappel de sa tribu, dans les groupes d’instrument à vent, les rituels chamaniques et plus simplement pour se faire plaisir en ressentant la vibration du souffle qui passe à l’intérieur

11 résultats affichés

11 résultats affichés